Une école, une histoire

HISTORIQUE

Le Lycée international Jean-Mermoz est un établissement scolaire français en Côte d’Ivoire, situé dans la commune abidjanaise de Cocody.

Il a été fondé sous le nom de Collège Jean Mermoz le 4 avril 1961, par quelques familles ivoiriennes et quelques familles françaises, pour que les enfants apprennent à vivre ensemble. Pierre Koffi N’Guessan et Alcide Augustin Kacou en furent les éminents président et vice-président du conseil d’administration pendant 40 ans.

Le collège était un établissement privé d’enseignement laïc. Les cours comprenaient les cycles primaire et secondaire. Quatre ans après la création, le nombre d’inscrits était de plus de 600 élèves, répartis dans 31 classes. À partir de  1970, le collège est dirigé avec charisme et passion par Pierre Padovani qui va lui donner une forte impulsion et transformer le collège qui était constitué de bâtiments en bois SCAF en un magnifique établissement de référence. Le niveau des études va réellement atteindre l’excellence. L’esprit Mermoz est né.

L’établissement connait un développement rapide au fil des années pour proposer dès 1978 un enseignement allant de la maternelle à la terminale, séries A, B, C et D. En 1987, le collège est hôte d’une grande fête en présence du Président Félix Houphouët-Boigny et de son épouse, des membres du gouvernement, des ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire et de chefs traditionnels, pour célébrer le 25e anniversaire de la première année scolaire. En 1990, le collège qui accueille plus de 3 500 élèves de 77 nationalités, devient un établissement scolaire français à l’étranger, grâce à la signature d’une convention bilatérale entre la Côte d’Ivoire et la France. Le 20 mars 1992, Félix Houphouët-Boigny lui octroie le statut de collège international.

Le Collège international Jean Mermoz était alors réputé et considéré comme l’un des établissements les plus prestigieux de toute la région ouest-africaine pour la qualité de son enseignement ; il a  formé de très nombreux cadres. L’établissement comptait alors 2 500 élèves de plus de 70 nationalités différentes répartis dans 85 classes, comprenant tous les cycles de la maternelle à la terminale.

La fin de l’ère Houphouët-Boigny annonce le commencement d’une période difficile pour le collège Jean Mermoz, dirigé alors par Geneviève Padovani depuis la mort de son mari fin 1998. Le collège est pillé et détruit en novembre 2004.

La réhabilitation du site et des bâtiments de l’établissement par l’Etat de Côte d’Ivoire commence en 2013, avec un projet de gestion et un projet pédagogique élaborés par la Mlf, Mission laïque française, Jacques Verclytte en étant le chef de projet, en liaison avec l’Etat et les propriétaires. La livraison initialement prévue pour la rentrée scolaire de septembre 2013, sera finalement effective au 1er septembre 2014. L’établissement est depuis rebaptisé Lycée international Jean-Mermoz ; désormais, il est géré par la MLCI – Mission Laïque de Côte d’Ivoire, créée par la Mlf, dirigée aussi avec charisme et passion, par Jean-Christophe Deberre.

Dès la première année scolaire, en juin 2015, il a été homologué de la PS aux 1ères S et ES. Cette année, le lycée a demandé l’homologation des classes de 1èreL, TS et TES qui ont ouvert en septembre 2015.

Le lycée compte déjà près de 1 500 élèves et les paons, emblèmes de Mermoz, sont de retour !